Se préparer

La boutique

La carte

Légendes

Jeux

Les Châteaux Forts d'Alsace

Château de Hohenbourg

 

 

Histoire

Histoire

Le Hohenbourg s'élève à 553 mètres d'altitude sur le sommet du Schlossberg, sur la commune de Wingen, près des communes de Fleckenstein et de Wissembourg. Il fut certainement édifié au début du XIIIe siècle par les Puller, une ancienne famille apparentée aux Fleckenstein composée de ministériels impériaux, vassaux des Hohenstaufen. Dès 1267, ils prennent le nom de Puller de Hohenbourg.

Le château aurait été construit à la suite de nombreux partages familiaux entre les seigneuries Fleckenstein et Puller. Elles seront fréquemment en désaccord au cours des années suivant la construction de Hohenbourg.

Conrad Puller sera connu en tant que "minnesänger" de la cour de Rodolphe de Habsbourg, il s'illustra en tant que troubadour chantant l'amour et la beauté de son pays, les Vosges du nord. Il sera considéré comme l'un des "meilleurs représentants de la poésie profane médiévale rhénane".

En 1386, le château sert de base opérationnelle aux troupes de la Ville de Strasbourg, avec à leur tête Jean de Lichtenberg. Ils assaillent le château voisin de Loewenstein pour le libérer des chevaliers brigands qui s'y sont réfugié.

Le Hohenbourg sera à son tour attaqué en 1444 par l'évêque de Strasbourg et seigneur de Lichtenberg. Il résistera brillamment à l'assaut mais se rendra en 1457. 

A l'extinction de la lignée suite à la mort de Richard Puller en 1482, le château revient en héritage aux Sickingen. Ces derniers entreprendront de grands travaux de fortifications pour adapter la place aux armes à feu. Une barbacane sera alors construite.

Le fils de Schweighard fut le fameux Franz von Sickingen, qualifié par certains auteurs de dernier chevalier de l'Empire germanique. Il se révolta contre les princes rhénans et contre le roi et fut battu et tué à Landstuhl en 1523. «Der Tod Franzens von Sickingen» fut une des chansons historiques les plus populaires au XVIe siècle.

On retrouvera d'ailleurs le personnage de Franz von Sickingen dans l'œuvre dramatique de Goethe «Gœtz von Berlichingen» (1773), autre héros de Landshut. Le château sera démantelé puis confisqué, avant d'être finalement rendu aux Sickingen en 1542.

Le Hohenbourg sera à nouveau reconstruit par ces derniers en 1578 dans le style Renaissance.

Abandonné durant la guerre de Trente Ans, le château sera démoli par les troupes françaises de Montclar en 1680.

Le Hohenbourg est une des plus imposantes forteresses des Vosges du Nord. Le mélange d'architectures médiévale et Renaissance est splendide. La barbacane, relativement bien conservée, est une des plus belles d'Alsace. Parmi les vestiges : la courtine avec ses blocs à bossage, le bastion d'artillerie, la porte Renaissance, le puits profond de 130 mètres...

sources : Livre "Châteaux et Seigneurs, Histoires d'Alsace" par l'association de recherches médiévales aux Editions Coprur 1997, Wikipédia 2012.

Accès

Accès

Prendre à Lembach la D3 puis, à partir de la Tannelnbruck, la D925. Au niveau du camping, prendre la droite jusqu'à l'auberge du Gimbelhof. De ce point, par l'aire de jeux des chevaliers, le château est accessible en 40 minutes de marche.

A partir du parking du Fleckenstein, un sentier partant de la droite de la Maison du Fleckenstein permet d'effectuer une belle randonnée de 3 heures environ.

source : http://www.alsace-balades.bseditions.fr

Informations Accès libre
Temps de marche 40 minutes 
Intérêt de la visite
Accessibilité
Notre avis

Magnifique balade en famille à travers la forêt depuis le Fleckenstein. Le château de Hohenbourg est très intéressant et révèle de splendides vestiges dont sa barbacane et les motifs sculptés dans l'encadrement de la porte Renaissance. En profiter pour se rendre au Loewenstein voisin.

Liens

Office de Tourisme de Lembach : www.ot-lembach.com

Bonne visite !

 

Partager
Imprimer

Rejoignez-nous !