Château d’Anet, la beauté Renaissance de la France

Près de Dreux nous trouvons un beau château, le Château d´Anet. C’est un palais construit par Philibert de L´Ome en 1547-1552 pour Diane de Poitiers, l’amante favorite du roi Henri II de France.  La vérité est que la belle construction était un cadeau du roi, qui l’a fait construire au sommet d’un vieux château situé dans le domaine du défunt mari de Diane.

Architecture d’Anet

En la contemplant, nous nous rendons compte que nous sommes face à un véritable joyau de la Renaissance dans lequel des millions de coins nous attendent pour être découverts.  Nous mettons en valeur les belles statues du jardin, comme celle de Diana de Poitiers convertie en Diane elle-même, déesse de la chasse.

Son beau jardin fut, à cette époque, l’un des premiers parterres de fleurs construits en France. Son créateur, Claude Mollet, deviendra jardinier royal pour trois rois à partir de ce moment, et la beauté et l’harmonie de l’extérieur du château est évidente dès que l’on met le pied sur le terrain d’Anet.

L’une des parties les plus remarquables est le portique d’entrée. C’est une grande porte surmontée d’une horloge. Pour finir, nous trouvons un cerf coincé par quatre chiens, ainsi qu’un tympan orné d’un bas-relief en bas-relief de Diane couchée.

Historique du Château

En 1566, Diane meurt au château. Il y fut enterré dans une belle chapelle construite par Pierre Bontemps, en réponse à ses vœux.

Versailles: Get Your Guide

Au XVIIe siècle, le château appartenait aux ducs de Vendôme. Pendant son séjour au château, le duc a fait de nombreux changements. Les plus importants sont peut-être le grand escalier construit par Claude Desgots et le pavillon du gouvernement.

Il est à noter que le château n’a pas été pillé pendant la Révolution française, bien qu’il ne restait plus grand-chose pour le faire. Au contraire, il a été confisqué et vendu comme bien national. Cependant, le château d’Anet n’était pas complètement sûr, puisqu’il a ensuite été démoli dans le corps central de la maison et sur le côté droit.

Après cette destruction partielle du château, et depuis 1840 environ, les différentes générations de propriétaires ont restauré cette merveille architecturale avec beaucoup de soin et d’attention. C’est certainement une chance, car c’est l’un des joyaux de l’architecture française.

Curieusement, il faut noter que ce château a été utilisé comme lieu de tournage dans des films tels que James Bond Thunderball et The Pink Panther frappe à nouveau.

Articles sur les châteaix