Le Château de Castelnou dans les Pyrénées-Orientales

Pour se protéger des menaces de l’extérieur, l’homme a inventé les châteaux. En effet, un château est une construction de la période médiévale et qui était destinée non seulement à protéger le seigneur, mais aussi à symboliser l’autorité de ce dernier sur ses sujets. Les tous premiers châteaux étaient bâtis avec du bois avec le plus souvent une élévation de terre. Puis, ils ont été remplacés par des constructions en pierre, afin de pouvoir résister aux nouvelles armes de guerre qui étaient devenues beaucoup plus sophistiquées. Ils ont été dénommés pour cela, les châteaux forts.

Situation et accès au château de Castelnou

Le château de Castelnou se situe au sommet d’une colline rocheuse présentant des parois escarpées, sauf la partie Nord de la colline qui a une pente menant au village. Le château de Castelnou domine largement la colline avec sa silhouette massive. Les coordonnées GPS pour s’y rendre sont : 42.61877884 N, 2.702767316 E.

De quoi s’agit-il ?

L’un des châteaux les plus connus des Pyrénées-Orientales est le fameux château de Castelnou. Actuellement, il se situe près de Thuir précisément sur les hauteurs du village de Castelnou. Toutefois, il faut noter que c’est une propriété privée, mais il est tout de même possible de le visiter. Le plus intéressant est que dans le château, des chasses aux trésors se basant sur le thème du Moyen-âge, sont organisés. Dans l’histoire, c’est en réalité le château des comtes de Castelnou qui avait le règne sur les Aspres aux cours du XIIe et XIIIe siècle.

En ce qui concerne son architecture, il faut dire que ce château est construit sur la base d’un pentagone irrégulier qui dispose de deux côtés formant un angle droit. De plus, les remparts ont une grande épaisseur d’environ 3 mètres et sont crénelés. Il convient de noter que le crénelage initial avait, entre temps disparu et qu’il y a eu une restauration en 1876. En outre, ce château dispose de tous les équipements qui sont nécessaires pour soutenir un siège et possède une chapelle dédiée à Ste Croix, St-Pierre et au Sépulcre du Seigneu. De nos jours, on y retrouve toujours la citerne qui est un élément capital voire vital en ce qui concerne la survie de la garnison.

Histoire du château de Castelnou

Les seigneurs de Camélas sont les initiateurs de la construction du château de Castelnou, malgré qu’ils étaient les propriétaires d’un autre château dans cette ville. Leur but était de bien établir la puissance de la vicomté du Vallespir. Ce château a été créé vers la fin du premier millénaire.

Versailles: Get Your Guide

Entre les années 988 et 990, ce sera une branche de la famille de Calmeilles qui sera donc, celle qui devient la base même de la famille de Castelnou. C’est seulement en 993 qu’on mentionne pour la première fois le château de Castelnou. C’était lors d’un plaid qui s’est tenu et qui était présidé par la veuve du Comte Oliba Cabret, la Comtesse Ermengarde.  La vicomté de Castelnou a connu son apogée au cours des XIe, XIIe et XIIIe siècles. En réalité, c’est vers la fin de cette époque et plus précisément en 1286 que le château de Castelnou a été obligé d’affronter son premier siège le plus important. C’est principalement à cause du fait que le vicomte de Castelnou Jausbert V s’est mis du côté du roi d’Aragon, Pierre III le grand. Ce dernier a été victime de la croisade du roi de France, Philippe III le Hardi. Cette croisade a été déclenchée non seulement par les “Vêpres Siciliennes”, mais aussi par la prise de contrôle, en 1282, de l’île par le roi d’Aragon, Pierre III le grand.

Après le siège, la citadelle a dû se rendre et fut par la suite démantelée. Par la même occasion, Jausbert V a dû s’exiler en Catalogne et n’a eu la possibilité de revenir que lorsqu’il y a eu la paix d’Agnani en 1298. Après son retour, il a restauré le château de Castelnou et améliora aussi ses fortifications. Au cours de cette période, il y a eu quelques affrontements dont une guerre privée qui a été causée par l’un de ses rivaux, le vicomte Pierre de Fenollet.

La disparition de la ligné des Castelnou fut enregistrée à la mort de Jausbert V en 1321. Toutefois, il faut noter qu’une branche cadette existait dont Dalmace II ensuite, Dalmace III puis, Guillem et Berenger. C’est en réalité, ce dernier qui a vendu en 1373, le château de Castelnou au vicomte d’Ille et de Canet, André de Fenollet.

Ensuite, au cours du XVe siècle, le château de Castelnou devint la propriété d’un autre seigneur, la famille de Perellos. Puis pendant l’occupation de Louis XI à la fin du XVe siècle, le château connu les familles françaises de Châteauverdun et de Phelippes. Par la suite au XVIe siècle, le château change de seigneur avec la famille de Llupia. Or, le descendant de Llupia a été en guerre contre le Gouverneur du Roussillon en 1559. Le siège qui a été placé au château de Castelnou fut assez terrible. Ce qui a obligé ce dernier à se rendre face à l’artillerie de l’ennemi. Après ce siège, le château ne s’est plus jamais relevé. Mais, il est tout de même resté la possession de la famille jusqu’au temps de la révolution française.

Par la suite, il y a eu plusieurs évènements dont la restauration du château par Ernest de Satge à la fin du XIXe siècle. Ce dernier l’a transformé en habitation qui passa par les mains d’un grand nombre de propriétaires. Puis en novembre 1981, il y a eu un incendie. Mais en 1987, ce château a été acquis par la SCI Château de Castelnou.

Articles sur les châteaix