Château de Peyrepertuse

Le château de Peyrepertuse est situé dans la région Languedoc Roussillon et est considéré comme l’une des structures cathares les plus remarquables de la région. Il a été construit au XIe siècle au sommet d’un immense rocher avec lequel il est confondu à distance. Ce n’est que lorsque l’on est tout près du château que l’on remarque sa présence et que l’on est en mesure d’apprécier sa splendeur indéniable.

Histoire de Peyrepertuse

La place était occupée par les Romains bien avant la construction du château. Deux siècles après sa construction, il fut remis aux Croisés en 1240 et fit partie de la Couronne catalane-aragonaise. Dès lors, elle fut un élément clé dans la défense de la frontière avec le royaume de Castille de l’époque et le demeura jusqu’au XVIIe siècle, lorsque le traité des Pyrénées mit fin au conflit territorial avec les Français et que le déplacement de la frontière entre les deux pays laissa le château loin de ses limites.

Ce n’est qu’à la Révolution française que le château fut abandonné par ses derniers occupants. Depuis lors, il a subi un lent processus de détérioration, mais la partie inférieure de la construction reste intacte. Bien que la partie supérieure soit en ruines, c’est un monument qu’il est fortement recommandé de visiter, tant pour sa beauté que pour son architecture particulière et, bien sûr, pour son histoire intéressante.

A visiter aussi au château

Si vous montez le sentier escarpé des marches qui ont été creusées dans la roche, vous atteignez la tour de Saint-Georges, une structure remarquable qui a été construit tardivement par Louis IX. C’est l’endroit idéal pour avoir une vue imprenable sur la région, le château lui-même et ses environs. De là, vous pouvez aussi voir le château de Queribus.

Articles sur les châteaix