Château Lavardens, survivant de l’histoire

Il semble qu’il y ait des bâtiments qui, depuis leur construction, ont été créés avec un destin funeste. Des bâtiments qui ont péri après un grand nombre d’événements qui prévoyaient leur fin. Cependant, il y en a beaucoup d’autres qui nagent à contre-courant, comme s’ils donnaient un pouls à leur propre chance. C’est le cas de Château Lavardens, qui a vu la fin possible de ses jours à plus d’une reprise.

Le château et son histoire

Situé dans la commune du même nom, ce château est situé dans une zone surélevée qui vous permet d’observer facilement la vallée. Ce spectacle scénique est sans aucun doute l’un des plus beaux du Gers, l’une des raisons pour lesquelles beaucoup décident de s’éloigner pour visiter ce château médiéval.

Utilisé jusqu’au XIIe siècle comme bastion militaire des comtes d’Armagac, le château a subi au moins 3 incendies destructeurs qui en ont presque fini avec ses imposants murs. Néanmoins, le château a tenu.

Lavardens au fil du temps

Un autre des épisodes les plus durs auxquels cette étrange construction fut confrontée, avec un certain air oriental, fut l’arrivée des troupes royales en 1496, une vague de soldats et d’armes commandée par le roi Charles VIII dont la mission était de détruire complètement la forteresse. C’est peut-être à ce moment qu’il a vu le désastre final. Cependant, Henri IV lui-même légua finalement ce château à son ami Antonie de Roquelaure en 1585. Le maréchal de France essaya de restaurer et de réparer la façade, comme il l’avait fait pour beaucoup d’autres palais, mais malgré le grand travail qu’il fit, le temps ne suffisait pas non plus à maintenir le château en vie.

Ce n’est qu’en 1960 qu’un groupe d’historiens amoureux de ce bâtiment décida d’en prendre la charge et de commencer à le restaurer en occupant ses salles avec diverses expositions, ce qui a sans doute accru l’intérêt du tourisme dans cette partie de la région.

Versailles: Get Your Guide

Le Château de Lavardens est aujourd’hui un bâtiment imposant considéré comme un monument historique. Un point d’information historique qui rend hommage à l’art en permettant l’accueil de diverses expositions dans ses salines pendant sa saison d’ouverture (de février à janvier).

Architecture de Lavardens

Son précieux sol en mosaïque, unique en France, est l’une de ses particularités. Un extérieur sobre qui s’oppose à un intérieur large et lumineux, intérieur dans lequel on peut trouver des lieux aussi spéciaux que la salle de chuchotement, ce n’est rien de plus qu’une pièce créée de telle sorte que lorsque quelqu’un chuchote quelque chose dans un coin de cette pièce, on entend en même temps dans le coin opposé.

Alors maintenant vous savez, si vous avez planifié un itinéraire à travers le Gers, vous ne pouvez pas manquer ce voyage.

Articles sur les châteaix