Vous adorez découvrir de nouveaux endroits en France, mais n’aimez pas le faire de manière classique. Votre prochain road trip se fera donc du côté des châteaux de la Loire, vous le savez déjà. Et pour vous aider dans l’organisation de vos vacances, voici quelques propositions pour découvrir la région d’un point de vue original.

Quel itinéraire programmer ?

Les châteaux de la Loire font partie de l’Histoire de la France. Ils sont nombreux dans cette région et ce qui est certain, c’est que vous ne pourrez pas tous les visiter en un seul séjour. Si vous prévoyez un itinéraire de deux ou trois jours, profitez-en pour découvrir un château connu sur une partie de la journée et un qui l’est moins le reste du temps. L’idée étant de minimiser le temps passé dans la voiture, voici ce que nous vous proposons. Débutez la première journée en visitant Chenonceau. Ce château fait partie des incontournables, et le découvrir tôt le matin vous permettra de profiter d’un bon éclairage pour les amateurs de photos et de vous balader tranquillement dans les jardins. Enchaînez l’après-midi avec le Clos-Lucé et partez sur les traces de Léonard de Vinci. Le lendemain, prenez la direction d’Azay-le-Rideau puis de Villandry et terminez la journée à Tours, où vous pourrez visiter le château et profiter de la ville. Le dernier jour, commencez par le célèbre château de Chambord. Prévoyez d’y arriver dès l’ouverture afin de ne pas perdre de temps et de ne pas avoir à subir la foule, notamment en période de vacances scolaires. Enchaînez avec Cheverny et terminez à Blois, où vous pourrez passer la nuit. Si vous avez plus de temps et que vous voulez découvrir les châteaux de la Loire autrement, voici comment faire.

Découvrir les châteaux de la Loire en montgolfière

Si vous cherchez le moyen d’observer la région et ses trésors de haut, pourquoi ne pas survoler les châteaux de la Loire en montgolfière ? Vous serez ainsi au calme dans les airs et loin de la foule. On vous garantit un moment unique et une sensation de liberté comme on n’en ressent pas tous les jours. Bien sûr, si vous décidez de vous lancer, vous devrez accepter de lâcher prise et de faire confiance au pilote. Faire une balade en montgolfière, c’est s’élever jusqu’à 1 000 mètres d’altitude dans certains cas, même si votre chauffeur maintiendra probablement l’engin à 400 mètres. L’autre atout d’un vol de ce type est bien que vous ne saurez pas à l’avance où le vent vous portera. Chambord, Chenonceau, Cheverny ou des lieux moins connus comme Nozieux ou Troussay, la surprise sera totale !

Opter pour la Loire à vélo

Source : Shutterstock – Par Michal Szymanski

Si vous n’avez pas pour objectif de parcourir de nombreux kilomètres en voiture pour relier les différents châteaux, pourquoi ne pas opter pour le vélo ? Ainsi, vous serez à l’air libre et pourrez prendre le temps que vous voudrez. En couple, en solo ou en famille, partez à l’assaut de la Loire à Vélo. Ce circuit est accessible à tous et vous permettra de traverser six départements, un parc naturel régional tout au long des 280 kilomètres d’itinéraire. En matière d’hébergement, rien de plus simple. Il vous suffira de trouver les services adaptés aux cyclistes et labellisés “Accueil Vélo”. Si vous voulez être certain de trouver une chambre, notamment en haute saison, prévoyez simplement de réserver à l’avance. Il va sans dire qu’un voyage à vélo vous procurera de multiples émotions et que vous aurez la chance de découvrir des lieux et paysages auxquels vous n’auriez pas forcément prêté attention en voiture.

Profiter du brame à l’automne

Si vous connaissez déjà un peu les châteaux de la Loire et notamment le château de Chambord, nous ne pouvons que vous conseiller d’y retourner à l’automne pour le brame du cerf. Partez à la découverte des sous-bois du domaine national avec un guide ou d’un garde forestier, entre mi-septembre et mi-octobre. On vous promet une expérience unique en plein cœur de la nature, mais il faudra pour cela prendre votre mal en patience et faire preuve d’une discrétion absolue. Bine évidemment, prévoyez des vêtements chauds et passe-partout, ainsi que votre appareil photo. Et si vous entendez le brame, ne perdez pas à l’esprit qu’il reste possible que vous ne voyez pas de cerf. Cela fait aussi partie du jeu lorsqu’on est en pleine nature.

Voir nos conseils pour visiter d'autres châteaux