La forteresse d’Aigues-Mortes

Aigues-Mortes est un village isolé du Languedoc-Roussillon, riche en joyaux historiques à découvrir. Ce bel endroit du sud de la France offre des promenades intéressantes pour profiter d’une journée de détente, se promener dans ses rues et trouver à chaque pas les trésors qu’il recèle.

Aigues-Mortes et l’histoire

L’histoire qui se reflète aujourd’hui dans tous les coins d’Aigues-Mortes – en espagnol, Aguas Muertas – commence en 1240, lorsque Louis IX fonda un établissement dans le cadre de la préparation de la septième croisade. La stratégie était d’ouvrir un chemin vers la mer.

Une immense étendue de murailles fortifiées a été érigée au sud de la Camargue, en Languedoc-Rosellon, à 8 kilomètres de la côte. La ville a été complètement entourée par la fortification au cours de ce même siècle, par les travaux de Felipe III et Felipe IV.

Les immenses murs sont un spectacle en soi. Des mètres et des mètres d’extension, à perte de vue. C’est une superbe construction défensive, évoquant la puissance des rois d’antan. A l’intérieur, la Tour de Constance reste debout, seul témoignage du château qui y a été construit, mais dont il ne reste aucune trace aujourd’hui.

Au Moyen-Âge, cette tour servait de belvédère. De là, on pouvait voir toute la côte et on pouvait voir l’avance de l’ennemi. Ses murs ont également été témoins du passage de nombreux prisonniers, pour la plupart des Templiers.

Versailles: Get Your Guide

Les autres visites à Aigues-Mortes

Le plus ancien monument de la ville est l’église gothique Notre Dame des Sablons. Restauré à maintes reprises par des effondrements successifs, c’est aujourd’hui un bel édifice qui conserve les traces de l’histoire.

Une façon particulière de découvrir cette incroyable cité médiévale est d’embarquer à bord du Petit Train. Il s’agit d’un petit train touristique qui traverse la construction fortifiée et fournit des informations historiques : 20 minutes de marche pour adultes et enfants.

Articles sur les châteaix