Le Château de François Ier à visiter

En plus des multiples églises et forteresses, il y a six cathédrales majeures en Picardie. La cathédrale d’Amiens, avec ses 145 mètres de long, est la plus grande de France. Le gothique, en particulier, a laissé sa marque en Picardie. Notre Dame de Laon en est un bon exemple. La Basilique de Saint-Quentin est également très intéressante d’un point de vue architectural. Dans la forteresse de Guisa, vous pouvez visiter, entre autres, des donjons extraordinaires. Le château Renaissance de François Ier à Villers-Cotterêts est connu pour son parc raffiné. L’abbaye de San Miguel de Thiérache est également un bâtiment important dans la région.

Château de François Ier

Dans ce même château, François Ier signe en 1539 l’ordonnance qui fait du français une langue officielle du royaume et établit les premières règles de l’état civil. Le roi et sa cour n’avaient pas été installés dans le château depuis longtemps, puisque sa construction sur les mêmes fondations d’un ancien château féodal détruit par la guerre de Cent Ans a commencé en 1528. La raison pour laquelle il a été décidé de construire cette maison royale dans ce lieu est due à la proximité de la belle et immense forêt de Retz, parfaite pour la chasse et ainsi satisfaire la passion du souverain. Le château, résidence royale, est un modèle de l’art architectural de la Renaissance. Il se compose de deux cours rectangulaires qui délimitent sept corps de bâtiments avec une richesse décorative impressionnante. Guillaume Le Moyne, le jardinier de Mme Vendôme, a conçu le parc. La beauté du complexe est le résultat de son talent pour la planification de l’espace afin qu’il atteigne une symétrie qui met en valeur l’architecture des bâtiments. Les bâtiments ont été réorganisés en 1650 sous les ordres du duc d’Orléans et plus tard, en 1760, par Louis Philippe.
La Révolution a mis fin à ce grand projet de réorganisation.

Articles sur les châteaix