Le château enchanté de Puymartin

Situé dans l’ancien Périgord, aujourd’hui la Dordogne, se trouve le magnifique et célèbre château de Puymartin.

Château de Puymartin, ,une beauté architecturale

La valeur de ce château est évidente. La célèbre particularité, c’est que ce beau palais est l’un des plus enchanteurs de toute la France (ou du moins c’est ce qu’on dit), vient de la beauté de son architecture et d’une autre donnée particulière. Ainsi, on l’appellerait aussi “Château de la Dame Blanche”, car il abrite le fantôme d’une femme cruellement enfermée dans l’une des pièces du palais, même après sa mort.

Histoire du château de Puymartin

Construit en 1270, ce majestueux bâtiment servira de mur entre la France et l’Angleterre pendant la célèbre guerre de Cent ans. Après cet épisode difficile, il sera pillé, dépouillé de ses remparts, murs, tours et toits et laissé dans un état vraiment lamentable. Il faudra attendre 1450 pour que son nouveau propriétaire, Radulphe de Saint-Clar, le reconstruise et l’agrandisse considérablement.

Un soir, l’épouse de Sain-Clare, Teresa, s’en étonne dans une attitude indécorée envers un autre homme. Sain-Clare se mit en colère et décida d’enfermer la femme aux mœurs légères dans une pièce au sommet de la tour Nord. Là-bas, elle serait enfermée pendant 15 ans, jusqu’à ce qu’elle meure finalement. Quand elle est morte, le mari de Teresa refusait de lui donner un enterrement digne, alors il a couvert la porte et l’a laissée enfermée à l’endroit même où elle est morte.

On dit qu’à partir de ce moment, la femme traverse le château vêtue de blanc, peut-être à la recherche de son amant (également exécuté).

Versailles: Get Your Guide

Le château passera pour le reste des siècles de main en main, jusqu’à ce que l’actuelle famille de propriétaires procède à une importante restauration de l’ensemble du bâtiment.

Les visites à ne pas manquer au château

On peut profiter d’une construction très élégante, avec un intérieur où se détache l’escalier en colimaçon, une pièce principale entièrement décorée de tapisseries de l’atelier d’Aubusson, des poutres ou du mobilier à la française, héritage d’anciens habitants d’il y a plusieurs siècles.

Un autre des grands trésors de ce palais est la célèbre “salle mythologique”. Cette chambre est décorée dans le style des “Grisailles” dont les scènes ont été prises directement de la mythologie grecque. Ils ont été fabriqués entre 1650 et 1671 et leur état de conservation est très bon.

Sans aucun doute un beau palais, très recommandé pour les amateurs d’art et de palais, ainsi que pour les amateurs d’histoires tragiques et de fantômes.

Articles sur les châteaix