Les châteaux cathares de Lastours

Dans la région Languedoc-Roussillon, plus précisément dans l’Aude, sur la commune de Lastours, entourée par la vallée des rivières Orbeil et Grésilhou, se trouvent les vestiges de quatre châteaux cathares: Cabaret, Surdespine, La Tour Régine et Ouertinheux, construits sur le même axe à 300 mètres de hauteur.

Posés sur un contrefort, ils observent d’en haut la population de Lastours, laissant passer les siècles, gravés de feu et de fer dans ce qui reste de ses hauts murs.

Découverte archéologique à Lastours

Cet endroit où se trouvent les quatre failles cathares se trouve dans la Montagne Noire, un environnement dans lequel de nombreuses fouilles archéologiques ont été effectuées depuis 1905. Parmi les découvertes les plus étonnantes, on peut souligner celle d’un lieu de sépulture de l’âge moyen du bronze, où une jeune fille s’est reposée, qu’on a appelée plus tard “la princesse du collier”. Cette fille était recouverte d’objets tels que des perles d’ambre et des bijoux évoquant l’art mycénien et égyptien.

Lastours, un lieu chargé d’histoire

Pour en revenir aux châteaux, il faut noter qu’entre 1223 et 1229, l’activité cathare fut très intense dans cette région de France. Ces châteaux ont été attaqués encore et encore en essayant de détruire tous ceux fidèles à cette religion. 1229 est l’année où le territoire est ensemencé de feux de joie qui enterrent les cathares dans le feu. La reddition finale viendrait de la main de la fuite de ceux qui restaient à Sault.

Versailles: Get Your Guide

Après la Croisade, le roi de France décida d’éliminer les châteaux et leurs villes voisines. Cependant, un peu plus tard, il les reconstruira en ajoutant finalement la quatrième d’entre elles, la Tour Régine.

Classés Monuments Historiques depuis 1905, la vérité est que ces châteaux auraient encore une forte présence dans une autre confrontation; c’est que pendant la guerre de religion, au XVIe siècle, les protestants s’y sont installés en les adaptant parfaitement aux armes à feu.

Après ce dernier conflit, peu à peu ces châteaux ont été oubliés et abandonnés, jusqu’à ce que la région commence enfin à éveiller l’intérêt archéologique français.

Aujourd’hui, nous pouvons nous rendre à Lastours et observer soit d’en bas, dans le village, soit d’en haut, ces précieuses lacunes de l’histoire, qui nous rapprocheront sûrement un peu plus d’une scène un peu plus sombre.

Articles sur les châteaix