Depuis de nombreuses années, la mairie de la capitale des Flandres a mis au point une stratégie visant à faire de la culture et de l’histoire le moteur économique de Lille. En développant des infrastructures et en s’entourant des meilleurs, l’équipe en charge a réussi à concocter une formule sans faille puisque la ville se développe énormément.

Les châteaux forts aux alentours de Lille

Aux alentours de Lille les passionnés d’histoire trouveront plusieurs châteaux forts à découvrir sans modération, comme le Château d’Esnes, la Citadelle de Lille ou encore le Château de Potelle. Des fouilles récentes ont ainsi permis de découvrir les vestiges du château de la Phalecque.

Cet édifice guerrier du XVIe siècle s’est au fil du temps transformé en lieu de résidence puis de villégiature au XVIIIe siècle : il livre ainsi un regard sur près de 300 ans d’histoire. Il faudra aussi voir, entre de Diéval et Saint-Pol, le Donjon de Bours, vestige médiéval datant du XIVe siècle en très bon état de conservation.

À moins d’une heure de Lille, vous trouverez également le célèbre Château d’Esnes, érigé en 1007 pour permettre la défense du Comté de Hainaut. Son architecture mêle les époques et les styles et la visite du château inscrit au titre des monuments historiques peut se faire en famille.

Comment Lille s’est développée ?

On dit souvent que Lille est une ville cosmopolite chargée d’une identité très diversifiée. Depuis le Moyen-Âge, la ville du Nord est au cœur de conquêtes diverses par les Flamands, les Espagnols ou encore les Bourguignons. Son architecture est unique grâce à ses différentes opérations.

Vers la Renaissance, l’industrie du textile s’est mise à exploser et à devenir l’activité économique principale de Lille. Cela implique une augmentation rapide de la population et l’espace se restreint pour les habitants lillois. Cependant, la peste est venue frappée la ville, environ 6 fois. Malgré cette catastrophe naturelle, l’art se développe grâce aux écoles voisines dont les maîtres ne sont autres que Rubens ou Van Dyck. Les amateurs commandent alors des œuvres qui deviennent une véritable richesse économique et culturelle.

En pleine expansion, la ville démarre la construction de sa citadelle en été 1667 sous le roi Louis XIV.

Au 18èmesiècle, Lille n’a plus le monopole du textile dans la région et se voit affaiblie par la concurrence. Fort heureusement, sa diversité d’activités la sauve de la faillite. En effet, la ville est également très performante et active dans la fabrication de faïences, le sucre et la dentellerie.

Get Your Guide

À l’époque des Lumières, Lille s’ouvre à la musique et au théâtre. Depuis des siècles, cette ville accueille des troupes, des comédiens, des musiciens et chanteurs.

Un bond en 1800 nous mène à la révolution industrielle, période pendant laquelle Lille brille à nouveau par son économie grâce au textile avec le travail du lin.

En 1901, c’est un modèle économique total qui s’est établie, la façon de faire est unique et les fabricants font fortune.

Lille a beaucoup souffert pendant les guerres mondiales. La Résistance est installée et menée par Louise de Bettignies, qui a d’ailleurs sa place au cœur du Vieux-Lille. Complètement bombardée, la ville se reconstruit dans les années 1970, non sans mal.

Plus récemment, la ville connaît une apogée économique et culturelle. En effet, au cœur de l’Europe, Lille est desservie par avion, Eurostar, Thalys, trains… A 1h15 de Londres, 2 heures de Paris et 3 heures d’Amsterdam, la ville est stratégique et indispensable dans le commerce européen.

Elle se distingue également par la richesse de sa culture. Le zénith de Lille accueille les plus grands comédiens Français, les plus grands groupes Européens. De nombreux théâtres, comme le Sébastopole sont également les moteurs de l’art indépendant que les Lillois affectionnent tant. Le Casino Barrière a été inauguré en 2010 et accueille désormais les plus grands tournois de jeux comme le PokerStars Festival de Lille ou encore de nombreux spectacles de comédiens tels que La Bajon. 

Vue sur le Beffroi de Lille

Quels bâtiments historiques pour Lille ?

Lille a de nombreux bâtiments à voir et une très belle architecture. La ville est scindée en deux zones bien distinctes: le vieux Lille et le centre-ville.

  • La Grand’Place, datant du Moyen-Âge est le centre de la ville qui a été créé pour rassembler et centraliser tout le commerce, avec notamment la Vieille Bourse, qui réunissait les meilleurs commerçants de la ville pour exposer leurs travaux à vendre.
  • La chambre de commerce et de l’industrie, inaugurée en 1921, située à la limite du Vieux Lille est marquée par un style d’architecture Flamand. Son beffroi haut de 76 mètres le démarque des autres bâtiments alentours.
  • L’Opéra de Lille est désormais un emblème de la culture de la région. Construit au XXe siècle, l’opéra est moderne, en pierres blanches, La programmation est très variée afin de faire profiter un maximum de personnes.
  • La Porte de Paris a été construite sous Louis XIV pour célébrer la prise de la Ville de Lille. Toujours en pierres blanches, ce petit Arc de Triomphe est au centre d’un rond-point de grande taille et mène sur plusieurs axes de la ville. L’ingénieur des travaux et le même qui a œuvré pour la Citadelle de LilleSimon Vollant. La mise en scène des Dieux et du Roi Soleil est typique de l’architecture sous Louis XIV, pour célébrer son règne et ses victoires.
  • Voilà de quoi flâner des heures dans la capitale du Nord…
Noter cet article